19 février 2010

Le coeur des parents

OOOv . . . !

Nous sommes le fruit, de l'union de deux êtres. Nous sommes élevé pour nous assumer et être indépendant.
Aimer et être aimer, apprendre, découvrir, s'ouvrir, se tromper, réessayer, s'émerveiller devant les richesses de l'humain et de la vie.
Le cycle de la vie, nous montre chaque jour, combien nous grandissons de l'échange et du partage, de la famille, des enfants, de l'innocence et de l'espoir.
Cependant, il est des gens dont les douleurs passées furent si grandes, que leur coeur en est resté prisonnier sous une chape d'épines venimeuses. Quand ces pauvres âmes font des enfants, ils ne peuvent pas voir combien leurs peines enchaînent leur entourage et surtout leur descendance.
C'est alors, que celle-ci, se détourne un jour, de cette amour empoisonné, pour chercher ailleurs la reconnaissance, dont nous avons tous besoin, construire le foyé que nous .
C'est là, seul, que s'étiole lentement, la chape d'épines et se retournant sur elle-même, loin du sentiment de gâchis, de celui d'une complicité loupée, de tendresse envolée et de si beau souvenirs.
Alors, chèrs parents, quand vos enfants vous expriment leurs joies, célébré là avec le respect qu'il se doit, entourée là de votre amour et de votre satisfaction d'avoir, malgré tout, été capable de les porter jusque là.
Car c'est grâce à vouse et c'est vers vous qu'ils reviennent pour partager avec vous cette amour victorieux.

Posté par Myokice à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Le coeur des parents

Poster un commentaire